Le FLEURET
1. LE FLEURET 2. HISTOIRE du FLEURET 3. LA LOGIQUE du FLEURET Le Fleuret est une arme d’estoc exclusivement : on utilise la pointe de la lame pour toucher et marquer. L’action offensive de cette arme s’exerce uniquement par la pointe (comme à l’épée). Le Fleuret est une arme de convention (comme au sabre) : il existe des règles de combat qui définissent les actions prioritaires, on parle alors de priorité, de temps d’escrime. La convention donne la priorité à l’attaque , celui qui a l’initiative de l’attaque est prioritaire, et favorise le jeu offensif. Le terme « attaque » désigne l’action offensive initiale entreprise en allongeant le bras, en menaçant continuellement la surface valable, et portée par un mouvement progressif des jambes vers l’avant. En cas de touche simultanée, c’est à dire que les tireurs déclenchent en même temps leur attaque, les touches sont annulées. En cas de coup double, c’est à dire que les deux tireurs se touchent ensemble, l’arbitre doit décrypter la phrase d’armes et donner le point seulement à celui qui avait la priorité, car il y a faute de l’autre tireur. Un tireur a la priorité : -s’il a le bras allongé en direction de la surface valable de l’adversaire -s’il a déclenché son attaque -s’il a effectué une parade en faisant échec à l’attaque adverse (c’est à dire qu’il a écarté la lame adverse) avant de lancer sa riposte Un tireur qui exécute correctement l’attaque, c’est à dire l’action offensive initiale, a la priorité sur toute autre action, le tireur attaqué a plusieurs possibilités : - Se défendre avec ses jambes ou son corps, c’est à dire reculer (rompre) ou effectuer un déplacement du corps (esquive) pour éviter d’être touché. L’attaque n’ayant pas touché, l’attaquant a perdu la priorité. L’un des deux tireurs peut alors lancer une nouvelle offensive - Ne pas bouger et parer l’attaque adverse au moyen d’une parade ; la parade permet de reprendre la priorité, le tireur peut alors exécuter une riposte à laquelle l’attaquant pourra répondre par une contre-riposte, etc … jusqu’à la touche - Il peut aussi prendre le risque d’aller vers son attaquant en espérant ne pas être touché grâce à une mauvaise exécution de l’attaque (contre offensive) ou tenter une action sur le fer adverse pour reprendre la priorité et lancer ensuite une action contre offensive On parle de phrases d’armes , c’est-à-dire de dialogue, de conversation entre les deux tireurs, l’esprit du jeu est celui de l’ échange . L’allongement du bras est la marque de l’action offensive initiale, celle par laquelle toute phrase d’armes commence. 4. CARACTERISTIQUES du FLEURET
NEWS
Enseignement et Pratique : • du fleuret à partir de 7 ans • de l' épée à partir de 17 ans • du sabre Laser à partir de 17 ans COSEC 61 route de Chanteloup 78510 Triel sur Seine 06 19 92 30 80 savionat@gmail.com
TRIEL ESCRIME
Qui sommes nous Accueil Comité Directeur La salle d'armes Documents officiels Entraînements Inscription Compétitions Calendrier Résultats Affiches Evènements Infos utiles Liens utiles L'épée Le sabre Le fleuret Photos 2016/17 Compétitions et plus ... 2015/16 Compétition 2016 Les Padawans 2016 Épéistes 2016 Épéistes en kimono 2016 Astrid GUYART 2015 Surprise 2014/15 Compétitions 2015 Surprise 2015 Boucles de Seine 2015 Épéistes 2014 Noël des épéistes 2014 Récompenses 2014 Rencontre Epée 2013/14 EDJ des poussins 2013 Noël des épéistes 2013 Fête du club Un écrivain 2013 Découverte épée 2012/13 Compétitions 2012 Fête du sport 2012 Forum Triel 2012 Carré d'As 2012 Astrid GUYART 2012 Les Rois épéistes 2011 Calendrier 2011 Épéistes 2011 Récompenses 2011 Forum Triel 2009 Complexe L. FlesselLe détail des compétitions loisirs est publié dans la rubrique "compétitions" Les documents publiés suite à la tenue de l'AG 2017 sont disponibles dans la rubrique "Qui sommes nous - Documents officiels"
Dernière mise à jour : 10/10/18
Copyright 2018